Espace Pharmacien
Espace Pharmacien
Une nouvelle plateforme pour toutes vos commandes
De nombreuses fonctionnalités et systèmes de recherches rapides
Tunnel de commande multi-fournisseurs
/
/
Perte de cheveux, les différences homme/femme
calvitie homme

Perte de cheveux, les différences homme/femme

À 40 ans la calvitie touche 1 homme sur 2 contre 2 femmes sur 10. Un inconvénient majoritairement masculin, souvent lié à l’hérédité.

L’alopécie masculine

L’alopécie masculine est une évolution normale de la vie des cheveux, souvent liée des facteurs génétiques. Elle dépend de certaines hormones mâles, les androgènes, ce qui explique que la calvitie masculine ne débute qu’après la puberté. La perte des cheveux concerne environ 15% des hommes à l’âge de 20 ans, 30% à 30 ans et un sur deux à cinquante ans. Elle touche essentiellement au départ les golfes temporaux et le sommet du crâne. L’alopécie androgénétique masculine peut être quantifiée par la classification de Hamilton.

Chez la femme

Les chutes des cheveux chez la femme sont plutôt liées à des perturbations saisonnières ou hormonales : printemps, automne, grossesse, accouchement. De plus, Certaines carences en vitamine B, sels minéraux (fer, zinc, magnésium) ou en acides aminés soufrés (méthionine, cystéine) qui composent la kératine, protéine indispensable à la bonne santé des cheveux et du système pilaire, peuvent accélérer la perte de cheveux. Un traitement médicamenteux en cours peut causer une chute des cheveux ou un éclaircissement de la chevelure. La perte de cheveux se produit souvent au niveau de la naissance des cheveux (front et tempes). La calvitie féminine peut être héréditaire mais elle résulte la plupart du temps d’un désordre hormonal. On l’appelle alopécie androgénétique féminine.

Quelques idées reçues sur l’alopécie

Seuls les hommes sont touchés
FAUX – Même si la calvitie touche plus d’hommes que de femmes, la génétique, le stress, l’anxiété, les problèmes de thyroïde, d’anémie ou la grossesse peuvent induire une chute de cheveux chez la femme. Chez certaines femmes à la peau fragile, l’usage de coiffures trop serrées (comme des chignons, des queues-de-cheval ou des nattes très tendues) peut accélérer le processus de perte de cheveux. Les femmes ont également tendance à utiliser plus de produits chimiques sur leur chevelure que les hommes, ce qui peut engendrer une fragilité des racines voire une perte de cheveux en cas d’allergie ou d’intolérance à certaines substances

Si mon père ou mon grand-père a une calvitie, je n’y échapperai pas
FAUX – La calvitie peut en effet sauter des générations et son apparition est liée à la combinaison de plusieurs gènes distribués de façon aléatoire aux différents membres de la famille, avant la naissance. Même si le risque est plus élevé, voire fort, il n’est pas exclu de pouvoir y échapper.

Sources : https://www.msdmanuals.com – Par Wendy S. Levinbook, MD, Hartford Dermatology Associates https://dermato-info.fr https://www.the-clinic.fr

Ne manquez pas nos infos santé !

Inscrivez-vous à la newsletter Ma Pharmacie et Moi

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Plus d'articles

Promotions à ne pas manquer dans les pharmacies du réseau

Activox

5.90€
4.90€

Boite de 24 pastilles sans sucre
Arôme miel-citron

Eluday

-2€

Berocca immunité Flash

12.50€
9.90€

Bioderma Atoderm

-2€

Crème mains Skin Activ

3.40

Dexeryl Crème

11.90
9.90€

Pack DJO

9.90€
7.90€

Acérola

12.90€
9.90€

Arkoroyal

19.90€
15.90€

Arthrodont

-2€

Pâte dentifrice gingivale