Espace Pharmacien
Espace Pharmacien
Une nouvelle plateforme pour toutes vos commandes
De nombreuses fonctionnalités et systèmes de recherches rapides
Tunnel de commande multi-fournisseurs
/
/
Téléconsultation : « un médecin dans mon officine »

Téléconsultation : « un médecin dans mon officine »

A l’heure où les déserts médicaux forment un enjeu majeur de santé publique, la télémédecine et la téléconsultation s’imposent comme une solution naturelle et complémentaire à la médecine traditionnelle. Prise en charge par l’Assurance Maladie depuis septembre 2018, la téléconsultation fait maintenant partie du paysage de l’offre de soins. Elle a été particulièrement plébiscitée depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19.

# UN PHARMACIEN RACONTE LA TÉLÉMÉDECINE DANS SON OFFICINE
Depuis la fin de l’année dernière, Michaël Podguszer a installé une station de téléconsultation au sein de son officine, située dans la ville de Stains, en Seine-Saint-Denis. Les patients peuvent y consulter un généraliste sans se rendre dans un cabinet médical. Il a aménagé un espace fermé où trône la station de vidéoconférence : un grand écran surmonté d’une caméra, installé sur une borne, à laquelle sont branchés des équipements de mesure : température, tension, glycémie, taux d’oxygène dans le sang, … Une caméra HD permet de visualiser un bouton, une plaie… « C’est comme un petit cabinet de médecin ! », raconte Michaël Podguzer.

19 millions : C’est le nombre de téléconsultations remboursées par l’Assurance maladie en 2020

Michael Podguszer, Docteur en pharmacie

« On ne pose pas de diagnostic ! » Le pharmacien détaille le déroulement d’une consultation : « Je questionne le patient, m’assure s’il a bien un médecin traitant et s’il a tenté de prendre rendez-vous… Avant toute chose, je procède à un petit interrogatoire. J’évalue également la pertinence de réaliser une consultation à distance, en fonction de la situation du malade. On peut lui suggérer d’attendre un rendez-vous avec son médecin traitant ou, au contraire, l’orienter vers le 15 si son état relève d’un caractère d’urgence. Mais attention, on ne pose pas de diagnostic ». Avant d’engager la consultation, le pharmacien peut procéder au relevé des constantes basiques, grâce à l’équipement de la station (hypertension, fréquence cardiaque). Les données seront ensuite accessibles à distance et de manière sécurisée par le médecin. « 5 à 10 mn d’attente maximum » La mise en relation avec un généraliste est rapide, pas plus 10 minutes. Le médecin peut demander de réaliser des mesures supplémentaires en cours de consultation s’il l’estime nécessaire et le pharmacien est là pour l’assister. En fin de consultation, le généraliste peut établir une ordonnance. « Bien sûr, le patient est libre de se fournir dans la pharmacie de son choix », insiste Michaël Podguszer. « Un véritable service rendu » Le pharmacien joue un véritable rôle d’accompagnement du patient et maintenant du praticien dans la réalisation des actes de téléconsultation. Michaël Podguszer en est convaincu : « C’est un véritable service rendu aux patients, qui désengorge les services d’urgence et rassure au quotidien ».

Partagez vous aussi votre témoignage !

Pour vous contacter
Ne manquez pas nos infos santé !

Inscrivez-vous à la newsletter Ma Pharmacie et Moi

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Plus d'articles

Promotions à ne pas manquer dans les pharmacies du réseau

Activox

5.90€
4.90€

Boite de 24 pastilles sans sucre
Arôme miel-citron

Eluday

-2€

Berocca immunité Flash

12.50€
9.90€

Bioderma Atoderm

-2€

Crème mains Skin Activ

3.40

Dexeryl Crème

11.90
9.90€

Pack DJO

9.90€
7.90€

Acérola

12.90€
9.90€

Arkoroyal

19.90€
15.90€

Arthrodont

-2€

Pâte dentifrice gingivale