Espace Pharmacien
Espace Pharmacien
Une nouvelle plateforme pour toutes vos commandes
De nombreuses fonctionnalités et systèmes de recherches rapides
Tunnel de commande multi-fournisseurs
/
/
Covid long : nécessité d’une prise en charge complète
femme assistée

Covid long : nécessité d’une prise en charge complète

Un examen clinique complet est à pratiquer. Une hypotension orthostatique est souvent recherchée, de même que la mesure de la saturation en oxygène, au repos et à l’effort. Le bilan biologique se limite généralement à une numération formule sanguine, le dosage du fer dans le sang et des hormones de la thyroïde.

Les diagnostics possibles :

• Syndrome d’hyperventilation, toux, asthme… ;
• Douleurs intercostales, péricardite, myocardite, tachycardie ;
• Atteintes du système nerveux (vertiges, syncopes…)
• Troubles gastriques (nausées, diarrhées…)
• Troubles anxieux et dépressifs… Émotivité, troubles anxieux, voire dépressifs, troubles fonctionnels.

4 stratégies de prise en charge définies par la Haute Autorité de Santé

• Les traitements symptomatiques : anti-inflammatoires non stéroïdiens, traitement anti-reflux…
• L’auto-gestion du patient qui est incité à poursuivre ses activités mais qui doit apprendre à reconnaître les facteurs déclenchant les symptômes et ses propres limites.
• La rééducation, en cas d’atteinte neurologique ou musculaire ; respiratoire en cas de syndrome d’hyperventilation, olfactive en cas d’anosmie, orthophonique, etc. Il s’agit toujours d’une rééducation progressive sur 3 à 6 semaines, au cours desquelles le patient doit bénéficier d’un accompagnement.
• La prise en charge psychologique : les troubles anxieux et dépressifs doivent être systématiquement recherchés et, si besoin, traités par des benzodiazépines ou par des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

La vaccination contre la COVID-19 peut éviter une réinfection, elle n’est donc pas contre-indiquée et apporte une réelle amélioration chez 10% des patients, au bout de quinze jours et une augmentation significative des anticorps chez les personnes auparavant séronégatives.

Une amélioration nette des symptômes, chez 80% des patients, au bout d’un an 10 % s’estiment guéris mais 10 %, en revanche, expriment encore beaucoup de souffrance. Les symptômes respiratoires (dyspnée, toux) sont ceux qui disparaissent le plus rapidement et, pour l’instant, les cas de fibrose pulmonaire semblent exceptionnels. Les manifestations neurologiques sont en revanche plus longues à s’améliorer.
Le suivi des patients et les recherches se poursuivent afin de mieux comprendre les mécanismes de ces formes prolongées de COVID-19 et améliorer leur prise en charge.

Pour en savoir plus :
– Vidal Live. COVID long
– Pour mieux comprendre. 5 mai 2021.
– Hoppenot I. COVID long : état des lieux avec un an de recul. Actualités Vidal. 8 juin 2021
– Haute Autorité de santé. Symptômes prolongés suite à une Covid-19 de l’adulte. Diagnostic et prise en charge. 12 février 2021.

Source : https://www.vidalfrance.com/

Ne manquez pas nos infos santé !

Inscrivez-vous à la newsletter Ma Pharmacie et Moi

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Plus d'articles

Promotions à ne pas manquer dans les pharmacies du réseau

Activox

5.90€
4.90€

Boite de 24 pastilles sans sucre
Arôme miel-citron

Eluday

-2€

Berocca immunité Flash

12.50€
9.90€

Bioderma Atoderm

-2€

Crème mains Skin Activ

3.40

Dexeryl Crème

11.90
9.90€

Pack DJO

9.90€
7.90€

Acérola

12.90€
9.90€

Arkoroyal

19.90€
15.90€

Arthrodont

-2€

Pâte dentifrice gingivale