Espace Pharmacien
Espace Pharmacien
Une nouvelle plateforme pour toutes vos commandes
De nombreuses fonctionnalités et systèmes de recherches rapides
Tunnel de commande multi-fournisseurs
/
/
“Manger, tue !” : Les intoxications alimentaires
manger tue

“Manger, tue !” : Les intoxications alimentaires

Depuis février 2022, une augmentation de cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et d’infection à la bactérie Escherichia Coli a été signalée. Ce syndrome souvent d’origine alimentaire, est rare mais potentiellement grave chez les nourrissons, les personnes âgées et fragiles. 

Les gestes simples pour prévenir les intoxications alimentaires 

La transmission de la bactérie peut être évitée par des gestes simples, en particulier chez les enfants de moins de 16 ans et les personnes âgées.

·  Un lavage des mains rigoureux et systématique avant la préparation des repas ;

·  La cuisson à cœur des viandes, notamment la viande hachée de bœuf ;

·  Les fromages et produits laitiers à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les enfants de moins de cinq ans. Leur préférer les fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, gruyère, Beaufort), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé ;

·  Les préparations à base de farine (pizza/pâte à cookies/gâteau/à tarte…) ne doivent pas être consommées crues ou peu cuites ;

·  Les légumes, la salade, les fruits et les herbes aromatiques doivent soigneusement être lavés avant consommation et après épluchage.

·  Les aliments crus doivent être conservés séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés.

·  Les plats cuisinés et les restes alimentaires doivent être rapidement mis au réfrigérateur et suffisamment réchauffés et consommés rapidement ;

·  Les ustensiles de cuisine (surtout lorsqu’ils ont été en contact préalablement avec des aliments crus), ainsi que les plans de travail, doivent être soigneusement lavés ;

·  Les enfants ne doivent pas boire d’eau non traitée (eau de puits, torrent, etc.) et éviter d’en avaler lors de baignades (lac, étang, etc.) ;

·  Enfin, il faut éviter le contact des très jeunes enfants (moins de 5 ans) avec les vaches, veaux, moutons, chèvres, daims, etc., et leur environnement ; en cas de contact avec ces animaux le lavage des mains doit être systématique.

Quid des circuits courts ? Bio ? OGM ?

Le consommateur d’aujourd’hui cherche à se réassurer en choisissant des produits naturels ou issus de l’agriculture biologique, des produits bruts fabriqués localement. Cependant, le bio n’est pas plus sûr ni plus à l’abri des risques de contamination biologique. En effet, des substances chimiques présentes dans l’environnement (naturelles comme les mycotoxines ou les métaux lourds, ou résultant de la pollution des milieux) peuvent accidentellement contaminer les aliments. Leur présence éventuelle fait l’objet de contrôles réguliers.

Attention également aux produits faits maison dont la consommation peut s’avérer dangereuse si les modes de préparation ne sont pas maîtrisés. En définitive, la vigilance s’impose quel que soit le mode de distribution.

Source :

https://www.mangerbouger.fr/

Ne manquez pas nos infos santé !

Inscrivez-vous à la newsletter Ma Pharmacie et Moi

Partager cet article ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Plus d'articles

Promotions à ne pas manquer dans les pharmacies du réseau

BeauTerra Déodorant certifié Bio

BeauTerra - Gel lavant intime

- 20 % Sur les soins solaires BIODERMA

PARANIX produits anti-moustiques

Biseptine spraid

Bioderma Atoderm

Cys-Control Fort

Naturactive , Doriance capital soleil

Insect Écran Actif végétal

Hei Poa Pur Monoï

Paranix Poux

Insect Écran Après piqûres